Accueil CONCERT Dadju n’a pas chanté lors du concert VIP au Hilton, le public...

Dadju n’a pas chanté lors du concert VIP au Hilton, le public s’est chargé de le faire.

2141
0
PARTAGER

L’artiste international français d’origine congolaise a foulé la terre de Toumaï le 25 décembre 2018 à bord d’un jet privé affrété par Tchad Event, la jeune agence d’événementiel qui a porté son choix sur Dadju pour présenter sa carte de visite au public tchadien. Lors de la conférence de presse la veille de ce concert VIP, Dadju a promis à ceux qui feront le déplacement un moment d’échange et de partage et c’est bien de quoi il s’agit cette folle nuit du 26 décembre 2018.

Preston à la présentation © Saomagazine

C’est le jardin au bord de la piscine du Hilton Hôtel de N’Djaména qui a finalement été retenu pour accueillir le show du gentleman 2.0 et, dès 19h, la longueur de la file des voitures devant le Hilton Hôtel commençait déjà à donner le ton de ce qui allait se passer. Le rang des voitures devant l’hôtel et à l’intérieur des agents de sécurité dont le nombre a été quatriplé sont un peu débordés. Les gens se massent devant le contrôle, chacun arborant fièrement son bracelet et tenant son ticket d’entrée.

Yasmine Dona à la présentation ©Saomagazine

20h30, le jardin du hilton est archi plein! les 60 tables de 10 personnes sont toutes occupées mais les fans continuent d’affluer, acceptant de rester debout pour ne pas rater l’occasion de voir le Prince Dadj sur la scène. C’est le moment pour les présentateurs Preston et Yasmine Dona d’introduire la soirée. Après les civilités d’usage, c’est Mabrouka qui, au nom de toute l’équipe de Tchad Event s’est chargée de dire le mot de bienvenue et surtout de remerciement à tout ceux qui ont fait le déplacement.

Moussa Aimé sur la scène ©Saomagazine

Il est 21h00 quand le jeune  Cherif Chrisbrown monte sur la scène pour la mise en condition du public. L’artiste Moussa Aimé avec un remix de son titre « où est la magie » va le succéder. Dadju est annoncé sur la scène pour 22h00 donc c’est une course contre le temps à laquelle doivent se livrer les artistes programmés. Crasy Missy est ensuite monté sur la scène et place à la Tombola.

Egyptair remet son lot ©Saomagazine

Le tirage est effectué par les mains innocentes d’une fillette et les lots sont déclarés: des packs Tecno, une nuitée et un spa pour deux offerts par le Hilton, deux billets d’avion offerts par Royal Air Maroc et Egyptair, des diners offerts par le restaurant Perception etc. Les heureux gagnants retirent leurs lots séance tenante, remis de la mains des partenaires ayant offert ces lots pour la tombola.

Anonyme sur la scène ©Saomagazine

Criss John est le prochain à prendre la scène d’assaut en compagnie de Tony Yves pour leur « Virtuel » en featuring. Lincy va suivre après un bref accapela de son single « C’ pas du game » sera rejoint par la Team PCR pour leur single sorti il y’a juste quelques jours. le Kete boy Anonyme est venu fermer ce premier chapitre avec ses danseurs sur « Kete » justement.

Dadju monte sur scène ©Saomagazine

Le temps que la sécurité se mette en place et que le Dj de Dadju prenne ses marques sur le podium, c’est Makiro Dj qui a continué de chauffer le public avec ses mix. Preston et Yasmine ont ensuite annoncé l’arrivée de Dadju sur la scène et comme une vague issue d’un tsunami, les jeunes filles téléphone à la main qui ont forcé le cordon de sécurité à reculer de quelques pas. Quand le « oooah » de Dadju s’est fait entendre, le cordon de sécurité a totalement lâché pour se réfugier sur le podium.

Les lionnes en délire ©Saomagazine

Dadju s’est introduit avec un morceau bien choisi: « Lionne » et il y’avait vraiment des lionnes en furie autour du podium. A peine l’on entendait la voix de Dadju, les lionnes se chargeaient de faire la chanson à sa place. Sans forcer, Dadju s’est amusé avec un public en délire en alignant des medley de plusieurs de ses chansons.

Dadju sur la scène ©Saomagazine

Dadju demande au public depuis combien de temps il le connait… il s’amuse à désigner ceux qui le connaissent depuis « Reine », depuis « Jaloux » mais il veut savoir ceux qui le connaissent depuis « The Shin Sekaï » et la encore tout le public est en délire! « Si je dis: Demain… » le public « Aime-moi demain« ! après un bref, accapela du public avec lui plutôt, c’est son dj qui lance le beat mythique de ce son qui l’a révélé au grand public bien qu’il était déjà très présent au sein du Wati B sur le feat avec Big Ali.

Dadju sur scène ©Saomagazine

Le public est de plus en plus en délire au bord la scène, les agents de sécurité très vigilants commencent à sortir de la foule les adolescents au bord de la scène qui risquaient de se faire étouffer par la masse en délire derrière eux. Dans cette foulée, une jeune heureuse élue prise sur la scène par Dadju. La fillette ne s’est pas gênée! elle est sur la scène avec Dadju elle a chanté, elle a dansé et en plus elle a eu un selfie avec Dadju, de quoi rendre les autres jalouses.

Dadju dit « Je veux que tu portes mon nom de famille » et le public répond « mais ça prend du temps » pour la suite on n’entendait plus Dadju mais le public! La sécurité cette fois est complètement débordée et essaye tant bien que mal à veiller à ce que la sonorisation reste fonctionnelle et que les adolescents ne se fassent pas écraser dans la foule.

Les medley ont continué jusqu’à l’hymne « Reine ». Un titre qui d’habitude est une balade musicale s’est transformée pour la circonstance à une mélodie stridente de voix très au-dessus de la musique et de celle de Dadju.

Dadju sur la scène ©Saomagazine

« Jaloux » est le morceau qui a mis terme à cette folie spectaculaire. C’est tout ému que Dadju a repris le refrain de ce titre avec le public. Il l’a remercié pour ce moment intense en leur donnant rendez-vous ce 27 décembre à la Place de la Nation pour le deuxième show. Il est 23h00 et Dadju quitte la scène sous haute protection de la sécurité.

Dadju sur la scène ©Saomagazine

Dadju n’a pas chanté, le public s’en est chargé! il a simplement battu la mesure, tel un chef d’orchestre. Le public s’est chargé de faire le reste, de faire le spectacle. Une autre page de l’histoire est écrite! Deux ans après Maître Gims, Dadju a mis le feu sur la pelouse du jardin du Hilton Hôtel de N’Djaména.

Facebook Comments