Accueil LITTERATURE Les lauréats du concours de dictée organisé par ASEAT sont primés

Les lauréats du concours de dictée organisé par ASEAT sont primés

327
0
PARTAGER

Le samedi 04 août 2018 s’est tenue dans la salle multimédia du CEFOD la cérémonie de remise solennelle des prix aux concours de dictée organisée par l’Association des Écrivains et Auteurs d’Expression Française du Tchad (ASEAT).

l’ASEAT a organisé un concours de dictée ouvert aux élèves de l’enseignement général du CM2 à la 3ème pour la 1ère catégorie et du second cycle pour la 2ème catégorie. Les candidats répartis dans six (06) salles de classes ont composé la dictée le samedi 28 juillet 2018 au lycée le Zénith de Chagoua de 9 h à 10h. Deux textes des écrivains tchadiens ont été proposés. À la 1ère catégorie, il a été proposé un extrait du livre de Baba Moustapha singulièrement son roman publié à titre posthume, « Le souffle l’harmattan ». Le deuxième texte choisi pour la 2ème catégorie, c’est-à-dire aux candidats des 2ndes, 1ères et terminales est celui du Docteur Mouimou Djékoré, extrait de son roman inscrit au programme des lycées du Tchad : « Le candidat au paradis refoulé » paru aux éditions l’Harmattan en 2005.

Aperçu du public et des lauréats ©MCC

252 candidats ont ainsi régulièrement pris par à ce concours venant de  84 établissements scolaires de N’Djaména ; l’on note la présence des lycées ou collèges des provinces tels  que Abéché,  Bénoye, Laï, Moundou, Bébédjia ; les élèves des lycées techniques commerciales et même industrielles se sont inscrits à ce concours de dictée.

Sitôt après l’épreuve de dictée à proprement parler, le jury, composé d’hommes de lettres et profs de français, a procédé à la correction des copies. Après avoir corrigé, le dépouillement, la saisie et le classement  des notes      a donné : sur 252 copies, 75 candidats ont eu la note  zéro (00) sur 20, soit 29,76% des candidats. Toutes les 20  premières meilleures notes ont été sélectionnées. Un procès-verbal a été dressé et signé des membres du jury  qui ont travaillé dans l’équité et la transparence.

La salle était archicomble (il n’y avait plus de places assises alors que la salle a une capacité réelle de 300 places). Trois temps forts ont marqué la cérémonie : d’abord la prestation théâtrale et musicale des artistes (N2A, Razolo et Djigri Par Terre), puis la parole a été donnée  à quelques partenaires  dont UBA  visible dans la salle avec  une forte équipe,  avec à sa tête  Claudine Ngangmi, qui a présenté la banque et ses nouveaux produits (Léo et 919) ; des ouvertures des comptes gratuits ont été faites aux participants séance tenante.

Lauréat recevant de son prix ©MCC

Ensuite, le président du jury et par ailleurs responsable de l’ASEAT, Sosthène Mbernodji a prononcé son discours de circonstance (voir copie).  Puis est venu le moment tant attendu de la remise des prix. Quarante-deux (42) élèves  ont été primés : 20 élèves du 1er cycle et 20 du second cycle.  Deux (02)  prix d’encouragement ont été décernés  aux élèves de CM2 qui ont ravi la vedette. Le nombre de filles primées représente 25 %, ce qui est à encourager. Les premiers lauréats ont reçu des gadgets à l’effigie de cette société.

Il faut noter que cette cérémonie de remise des prix a vu la participation de nombreux invités dont des chefs d’établissements, des parents d’élèves, des avocats et hommes de culture. Huit(09) organes de presse ont assuré la couverture médiatique de l’événement : RNT, FM liberté, Arc-en-Ciel, Tchad-Info.com., radio Oxygène, Ngato FM, Le Progrès, Eclairages et Espace Culture. Les récipiendaires et bien d’autres élèves ont exprimé leur satisfaction à la fin de la cérémonie aux médias qui les ont interrogés. Nous comptons réitérer cette activité l’année prochaine avec beaucoup plus d’éclats et de solennité.

Facebook Comments