Accueil COMEDIE Sommet précipité et urgent d’humour avec Prince Djiko et Aladji Tawa à...

Sommet précipité et urgent d’humour avec Prince Djiko et Aladji Tawa à l’IFT

97
0
PARTAGER

Le premier spectacle d’humour en mode stand up programmé ce vendredi 12 avril à l’Institut Français du Tchad a été un moment de fou rire rare, avec surtout la prestation de l’humoriste Prince Djiko qui a surfé sur la l’actualité politique de l’heure pour offrir au public de l’IFT un spectacle d’humour très actualisé qui a ravi tout le monde.

Deux humoristes avec deux personnalités bien distinctes ensemble sur le podium de l’IFT pour un spectacle en deux tons. Prince Djiko très connu par le public pour ses imitations très réussies des présidents africains (surtout celui du président Idriss Deby Itno) et Aladji Tawa le showman qu’on ne présente plus au Tchad un comique multifacette qui a déjà fait ses preuves. Sur la même scène, ça promettait de l’explosion humoristique.

Prince Djiko en mode Idriss Deby Itno ©saomagazine

Le spectacle programmé depuis plusieurs semaines n’avait surement pas présagé la brulante actualité qui s’est inopinément imposée dans la sous-région sahélienne.  Une aubaine pour Prince Djiko qui a fait de son spectacle un sommet précipité et urgent d’humour qui a fait rire le public durant plus d’une demie heure avec des imitations bien placées des présidents Paul Biya, Alassane Ouattara, feu Omar Bongo et bien sûr Idriss Deby Itno. Les absents à ce spectacle ont manqué quelque chose d’unique que nous ne trahirons pas dans cet article.

Aladji Tawa en prestation ©saomagazine

Aladji Tawa est resté fidèle à lui-même dans sa proposition. Il est arrivé sur la scène en démonstration de danse dont lui seul à le secret et qui réussit toujours à mettre du feu auprès du public. C’est ensuite un enchainement d’anecdotes à la Tawa qui ont meublé le reste de sa prestation. Des blagues bien placées sur les blancs et les noirs, quelques vannes sur la 4ème république et ses réformes et aussi de quelques brins d’humour sur la citoyenneté.

1h30 minutes d’humour qui a ravi tout le public dans une salle qui affichait pleine. Contrat pleinement rempli aussi pour les deux humoristes qui ont démontré une fois de plus tout leur talent.

Facebook Comments