Accueil ENTREPRENEURIAT Waouw Club N’Djaména : Fatime Adjineh Garfa élue Ambassadrice Waouw 2019

Waouw Club N’Djaména : Fatime Adjineh Garfa élue Ambassadrice Waouw 2019

722
0
PARTAGER

La soirée de Gala élective du Waouw club s’est tenue le samedi 16 mars 2019 dans le jardin du bord de piscine du Radisson Blu Hôtel de N’Djaména. La soirée Waouw était annoncée comme la soirée la plus chic et glamour de ce début d’année, spécialement consacrée à la célébration de la femme en ce mois de mars, mois de la femme.

Mahop, initiatrice et co-présentatrice de la soirée ©saomagazine

Prévue pour débuter à 19h00, c’est finalement vers 21h30 que la soirée a pu démarrer et très vites les aléas techniques ont annoncé les couleurs pour une soirée qui s’annonçait pourtant belle au regard du décor et de la mise en place faite autour de la piscine du Radisson Blu Hôtel de N’Djaména. Des aléas technologiques qui feront tâche d’huile tout au long de la soirée malgré les performances de présentateurs de Joel et Mahop.

La togolaise Adjele Wilson présentant son projet ©Saomagazine

Le programme de la soirée prévoyait donc dans son essence la présentation des projets des 12 candidates retenues devant le jury de haute facture constitué pour la circonstance. Le jury présidé par M. Papé Diouf qu’on ne présente plus et au sein duquel on retrouvait des personnalités fortes tchadiennes et d’autres nationalités.

Fatime présentant son projet ©Saomagazine

La soirée s’est déroulée tant bien que mal et a vu défiler les candidates devant le jury et le public présent pour présenter chacune le projet qui leur a valu d’être sélectionnée à cette élection. A l’arrivée, c’est l’architecte tchadienne Fatime Adjineh Garfa qui a été élue Ambassadrice Waouw Club 2019 avec son projet de centre de formation des petits métiers pour les femmes. Elle est secondée par la burkinabé Amanda Ouédraogo avec son projet d’implantation d’une ferme Aquaponique dans son pays natal le Burkina Faso et enfin la tchadienne Fatime Soukar avec le projet Khadar Market, production et commercialisation de produits bio.

Netoua Enerstine élue projet plébiscité par les internautes ©saomagazine

L’entrepreneure culturelle Netoua Enerstine a reçu un prix spécial du jury pour avoir été la porteuse de projet la plus plébiscitée par les votes sur les réseaux sociaux. Elle est la porteuse du festival Koura Gosso qui livrera sa 3ème édition cette année 2019.

Prestation de l’artiste Locko ©saomagazine

Le côté agrémentation de la soirée a été assuré d’abord par une présentation des danses traditionnelles tchadiennes faite par le ballet national. L’artiste sénégalaise Affa et l’artiste camerounais Locko ont assuré les différents intermèdes artistiques de la soirée. L’on a aussi eu droit à la présentation d’une collection du couturier lybano-ivoirien Eric Koumé.

Présentation de la collection de Elie Koumé ©saomagazine

La soirée de gala Waouw Club sur le thème du voyage entrepreneurial a donc livré son verdict. Une soirée pleine de bonnes intentions qui a été sérieusement marquée par les aléas technico-technologiques qui n’ont cependant pas empêchés cette autre manière de célébrer la femme d’aller au bout du voyage entrepreneurial.

Rendez-vous dans une autre capitale africaine pour la prochaine édition du Waouw Club. En attendant c’est l’architecte Fatime qui durant une année entière va tenir le rôle d’ambassadrice Waouw Club.

Facebook Comments